dr-caubet-opthalmologue-cannes

Docteur Emmanuel Caubet

  • Opthalmologiste
  • Chevalier de le Légion d’Honneur (J.O. d’avril 2012).

TITRES ET DIPLÔMES

  • Docteur en médecine.  Prix de Thèse. Lauréat de la Faculté (1985)
  • Ancien Chef de Clinique à la Faculté – Ancien Assistant des Hôpitaux de Bordeaux, service du Professeur Madame Le Rebeller.
  • Ancien interne des Hôpitaux de Nice.
  • Ancien Interne à l’Hôtel Dieu de Paris, service du Professeur Pouliquen.

Résumé

Installé à Cannes après son clinicat, le docteur Caubet crée son propre cabinet où il exerce toujours. Au début de ses études de médecine, il se destine à la chirurgie générale puis à la microchirurgie.  Il suivra ce parcours pendant les deux premières années de son internat.  Ce n’est qu’à son retour d’Afrique où il a exercé en tant que chirurgien coopérant à l’Hôpital Principal de Dakar, après une expérience de chirurgie de guerre, qu’il s’oriente vers l’ophtalmologie.  Cette expérience sera à l’origine de nombreuses missions humanitaires notamment en Roumanie.

Aujourd’hui, le docteur Caubet associe expérience clinique et technologie innovante. Il dispose dans son cabinet d’un plateau technique exceptionnel lui permettant de prendre en charge sur place l’ensemble des maladies de l’œil.  Son activité s’articule principalement autour de la chirurgie de la cataracte et de la chirurgie de la correction de la vue au laser.  Pour privilégier la relation avec ses patients, il exerce seul et son cabinet est uniquement dédié à l’ophtalmologie.

Chirurgie de la cataracte

Lors de son séjour à l’Hôtel-Dieu de Paris, dans le service du professeur Pouliquen, il participe aux activités de recherche.  De retour à Nice, il poursuit ses recherches cliniques dans le domaine de lacataracte ainsi que sur les anticorps monoclonaux pour prévenir la cataracte secondaire. A l’hôpital Pellegrin de Bordeaux, il développe la chirurgie de la cataracte  par phacoémulsification après s’être formé chez l’inventeur de cette méthode, le docteur Charles Kelman à New York.  Il s’intéresse tout particulièrement aux

nouveaux implants intraoculaires pour lesquels il invente une pince spéciale qui permet l’introduction pliée d’un cristallin artificiel souple.  Il peut ainsi procéder à la première implantation en France d’un cristallin artificiel par une incision étroite (Congrès de Bordeaux, juin 1986) ce qui est devenu aujourd’hui la méthode universelle.  Aujourd’hui, il propose à ses patients des implants intraoculaires de dernière génération et la technologie la plus performante.

Chirurgie de la correction de la vue au laser

En 1984, il travaille avec les professeurs de physique optique Azéma et Bottineau, spécialistes du laser, avec qui il évoque l’action possible d’un nouveau laser appelé laser excimer. 

Pionnier dans le domaine de la chirurgie réfractive, en 1985, il pratique la première chirurgie réfractive (kératotomie radiaire) à Bordeaux.  Particulièrement au fait de la chirurgie réfractive, il est le premier ophtalmologiste à acquérir un laser excimer américain, au

premier semestre de 1990.   Il participe alors activement à de nombreux groupes de travail internationaux, congrès et aux évaluations scientifiques de cette nouvelle technique.   De 1993 à 1998, il exerce à Monaco avec le docteur Cénac dans le premier centre de chirurgie réfractive privée qu’ils ont créé ensemble, où viennent opérer et se former de nombreux médecins français et étrangers.

Sociétés savantes

Société Française d’Ophtalmologie
Syndicat National des Ophtalmologistes de France
American Academy of Ophtalmology
European Society of Cataract and Refractive Surgeons
American Society of Cataract and Refractive Surgery