Le Glossaire

docteur-caubet-ophtalmologie-et-maladie-des-yeux

Pour des informations complémentaires, vous pouvez consulter le site des ophtalmologistes de France.  L’information générale d’un site web ne remplace en aucun cas une consultation chez un ophtalmologiste.

La vision

La réfraction : phénomène physique qui décrit les modifications du tracé d’un rayon lumineux selon les caractéristiques des différents milieux traversés. Le pouvoir de réfraction se mesure en dioptries. On mesure donc les troubles de la vue en fonction de la puissance du verre qu’il faudra pour voir net

L’acuité visuelle : mesure de la capacité à voir net des lignes de signes de plus en plus petits, sans correction et avec correction, se lit en /10°.  On parlera de 10/10°  pour définir une bonne vue.

L’accommodation : phénomène naturel et spontané permettant la mise au point par la contraction de muscles oculaires qui bombent plus ou moins le cristallin.  L’élasticité du cristallin diminue avec l’âge, la perte de l’accommodation s’appelle presbytie.

Les défauts visuels

La myopie se mesure en dioptries négatives car le pouvoir de réfraction des verres de lunettes sera négatif.  L’image se forme en avant de notre rétine.  L’œil est trop long.

L’hypermétropie se mesure en dioptries positives car le pouvoir de réfraction des verres de lunettes sera positif.  L’image se forme en arrière de la rétine.  L œil est trop court.

L’astigmatisme peut avoir plusieurs origines et déforme les objets que nous voyons.  Il peut accompagner indifféremment  l’un ou l’autre des défauts visuels ci-dessus.  L’oeil est trop ovale.

La presbytie est un trouble fonctionnel, progressif de l’accommodation, universel après la quarantaine, quand le cristallin perd son élasticité.

Les Composantes de l’oeil

docteur-caubet-vue-de-l-oeil

Parties visibles de l’ œil

La sclère : tissu extérieur, très résistant de couleur blanche.

La cornée : hublot dans la sclère, membrane transparente.

L’épithélium : couche superficielle de la cornée, retirée pour la PRK, repousse normale dans les 3 à 5 jours, véhicule la sensibilité de l’œil.

L’iris : diaphragme coloré plus ou moins large entourant la pupille

La pupille : orifice noir au centre de l’iris par lequel passent les rayons lumineux pour atteindre la rétine

Parties invisibles de l’œil

Le cristallin : lentille souple transparente en arrière de l’iris et de la pupille d’un diamètre de 12mm environ permet l’accommodation et oriente les rayons lumineux vers la rétine.

La rétine : ensemble des cellules nerveuses qui tapissent le fond interne de l’œil

Le nerf optique : transmet les informations reçues au cerveau

Les 3 « O », les métiers des yeux

L’Ophtalmologiste est un médecin dont la spécialité est de soigner les yeux.

L’Orthoptiste, formée en Faculté de Médecine,  a une connaissance des examens « sans contact » pratiqués en ophtalmologie. Elle fait les bilans orthoptiques, la rééducation visuelle, le traitement de l’amblyopie, le bilan des strabismes, examine les enfants, diagnostique et traite les troubles de la vision binoculaire, les diplopies. Elle réalise les tests de Lancaster, la vision des couleurs, les champs visuels, la vision binoculaire, la mise en place des prismes.  Depuis peu, elle peut faire un bilan de la vue pour le renouvellement des lunettes si le patient ne présente aucune maladie et son ordonnance date de moins de 3 ans.  Ces examens se pratiquent sous la responsabilité et le contrôle du docteur Caubet.

L’Opticien-optométriste, formé dans une école d’optique pratique tous les examens de mesure de la vue, contrôle l’acuité visuelle avec ou sans lunettes, détermine l’œil dominant, effectue un certain nombre d’examens complémentaires sous la responsabilité et le contrôle médical du docteur Caubet.

contact-dr-caubet

Envoyez-nous un mail